L'ILE DE SYCHA
Un petit coucou spécial à ceux qui passent par curiosité sans s’inscrire. Le forum compte plusieurs sections. Pour pouvoir discuter avec nous, il faut être inscrit !!

Vous aimez Star Académie et bien venez nous rejoindre et vous amuser à parler des candidats avec nous.

L'ILE DE SYCHA


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tous les articles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sycha
Admin
avatar


MessageSujet: Tous les articles   Jeu 23 Avr - 7:46

Publié le 20 avril 2009 à 07h13 | Mis à jour le 20 avril 2009 à 07h19


Choix télé : lundi 20 avril 2009


[



Ma maison Rona

Photo: André Pichette, La Presse


Richard Therrien
Le Soleil

Ma maison Rona : Marie-Lise Pilote rencontre deux nouveaux couples avant la construction et la décoration de leur nouvelle maison. 20 h à TVA.

Le hockey Molson Ex : Troisième match de série entre les Canadiens et les Bruins de Boston, au Centre Bell. 18 h 55 à RDS.

Les grands reportages : Voyez comment Mark Zuckerberg est devenu milliardaire à 24 ans en créant Facebook, qui rejoint 150 millions d'utilisateurs. 20 h à RDI.
Source:http://www.cyberpresse.ca/arts/television-et-radio/200904/20/01-848271-choix-tele-lundi-20-avril-2009.php

_________________
Tomber est humain, se relever est divin


Dernière édition par Sycha le Jeu 23 Avr - 7:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lfod.1fr1.net
Sycha
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Tous les articles   Jeu 23 Avr - 7:48

MA MAISON RONA


La maîtresse de chantier

Serge Drouin
17-04-2009 | 19h35


À compter de lundi, à TVA, Marie-Lise Pilote reprend les guides de la populaire émission Ma maison Rona. Deux équipes, les Bleus et les Jaunes, s’affrontent.
Marie-Lise Pilote ne l’a jamais caché: elle aime le travail manuel. Bricoler, renover sa maison ou son chalet ne lui a jamais fait peur. D’où son aisance à animer de Ma maison Rona.
«C’est le producteur Michel Bissonnette, de chez Zone 3, qui a d’abord pensé à moi pour animer cette émission, raconte Marie-Lise Pilote. Il est un de mes fans et quand est venu le temps d’importer ce concept de Nouvelle-Zélande ici, le producteur Daniel Harvey avait deux ou trois choix de personnes. Il a dit qu’il souhaitait une femme à la barre du show et me l’a proposé.»
Tournage complété



Au moment de notre entretien, Marie-Lise Pilote et son équipe en étaient au tournage de la dernière pièce de la maison.
«La série n’a pas tellement changé au fil des années. Elle est peut-être moins rough pour les concurrents, aujourd’hui. Au début de la série, les concurrents préparaient même leur bouffe le midi. Maintenant, nous avons un commanditaire pour eux (St-Hubert)», se rap­­pelle Marie-Lise Pilote.
Au fil du temps, Marie-Lise Pilote a développé des liens avec certains candidats des éditions antérieures.
«Il y en a qui m’écrivent des courriels. L’autre jour, Nathalie, de la première édition, m’a écrit pour me donner de ses nouvelles. Elle et son mari ont encore leur maison», raconte l’animatrice.
Marie-Lise Pilote et sa bande reçoivent souvent des offres pour tourner la série hors de la région de Montréal, (Ma maison Rona est tournée à Vaudreuil-Dorion).
«Nous avons reçu des demandes pour Québec ou ailleurs, mais ce serait trop dispendieux. Ce serait une équipe de 30 personnes à déplacer... À moins que M. (Régis) Labeaume (le maire de Québec) veuille nous recevoir l’an prochain» dit-elle à la blague.
Une collection



Dans le courant de Ma maison Rona, Marie-Lise Pilote vient de lancer sa collection de vêtements et d’accessoires de construction pour les femmes, Pilote et Filles. La collection comprend des t-shirts, des gants, des bottes, des ceintures de rangement... Une collection printemps est actuellement disponible et déjà l’animatrice promet une collection d’automne.
Selon Marie-Lise Pilote, «il n’existait pas de vêtements pour les femmes qui aiment rénover. Avec cette collection, on comble cette lacune», dit celle qui a élaboré sa ligne avec la compagnie Nat’s, à Saint-Augustin-de Desmaures, dans la région de Québec. Pilote et Filles pourrait également verser dans une collection masculine un de ces quatre.
Source: http://www2.canoe.com/divertissement/tele-medias/nouvelles/2009/04/17/9152661-qmi.html

_________________
Tomber est humain, se relever est divin
Revenir en haut Aller en bas
http://lfod.1fr1.net
Sycha
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Tous les articles   Jeu 23 Avr - 7:52

Publié le 10 avril 2009 à 05h00 | Mis à jour le 10 avril 2009 à 05h00


Pas de crise économique à Ma maison RONA









Richard Therrien
Le Soleil

S'il y a au moins une chose qui ne sera pas touchée par la crise économique, c'est Ma maison RONA, le succès du printemps à TVA avec Marie-Lise Pilote, en ondes pour une septième saison dès le lundi 20 avril à 20h. Comme l'an dernier, les deux couples chanceux disposent d'un budget total de 300 000 $ pour construire, décorer et meubler leur maison et leur terrain en 10 semaines.

En ces temps de disette, ça se prend bien, même pour le couple «perdant», qui dispose d'une mise de fonds de 25 000 $ pour acquérir sa maison. D'ailleurs, tous les couples des saisons précédentes ont gardé leur maison, qu'ils soient déclarés gagnants ou perdants. Et seulement quatre des 12 couples l'ont revendue. Meilleure moyenne qu'à Occupation double.
Les deux maisons sont situées cette année à Vaudreuil-Dorion, au sud-ouest de Montréal. Les nouveaux propriétaires n'auront hélas pas vue sur le lac des Deux-Montagnes ou sur la rivière des Outaouais, qui sont tout près, mais sur un chantier et des arrière-cours un peu déprimants. On continue en banlieue à multiplier ces bungalows entassés, ne laissant que bien peu de place à la verdure.
Autre grande différence avec Occupation double : les couples désignés parmi 2000 candidatures devaient avoir des enfants. Et ceux de cette année montrent un dynamisme et une volonté d'enfer. À commencer par les Jaunes, Marie-Pier Lavergne et Simon Bélanger, de Saint-Jean-sur-Richelieu, parents de trois enfants, un exploit de nos jours. Mère au foyer depuis quatre ans, Marie-Pier est enseignante au secondaire, alors que Simon travaille comme coordonnateur de la condition physique pour les Forces canadiennes. Le courageux devra se taper Saint-Jean?Vaudreuil tous les jours.

Le couple a prévu quatre chambres à l'étage. En transformant le garage en vestiaire, ils s'attendent à des critiques, mais considèrent qu'il s'agit d'une bonne idée.
Les Bleus viennent de Gatineau, mais comptent trouver des boulots à Vaudreuil une fois installés. Pas compliqué pour Mélissa Nault, qui est infirmière en santé mentale, mais un peu plus pour Éric Dubois, qui envisage une carrière de pompier. Parents d'un garçon depuis moins d'un an, ils se sont déjà heurtés aux juges, perplexes devant leur décision de jumeler le salon du sous-sol avec la salle de jeu aux couleurs un peu criardes. Pas très reposant, selon les juges. «On s'en fout», répondent Mélissa et Éric! De toute façon, trop tard pour changer, le tournage se termine dans deux semaines.
Les Bleus ont trouvé le moyen de prévoir deux walk-in à l'étage sans trop gaspiller d'espace, et une salle de gym pour Éric.
Les deux juges de Ma maison RONA vous tapent sur les nerfs? Ils sont de retour, dès la deuxième émission, pour apprécier ou déprécier les choix des deux couples en matière de décoration. Pour contredire leurs opinions tranchées, vous pourrez toujours vous improviser juge à leur place, en remplissant une grille d'évaluation comparable à celles des vrais juges de l'émission, accessible sur Internet. D'ailleurs, le diffuseur étend la votation au Web, sur tva.canoe.ca, alors qu'il n'était possible de le faire jusqu'ici que par téléphone, moyennant 50 cents.
Chose certaine, les producteurs de Ma maison RONA chez Zone3 savent y faire. L'émission de Marie-Lise Pilote, qui entreprend sa septième saison, a beaucoup plus de rythme que La maison de : Maxim Lapierre, la nouvelle émission de décoration de TQS. Il faut dire que les deux couples et leurs équipes n'ont pas le temps de s'attarder à des détails et doivent toujours garder un oeil sur le chrono.
À vous maintenant de critiquer leurs choix - «quelle couleur affreuse!» ou «c'est quoi l'idée de la mélamine blanche?» -, et de voter pour votre couple préféré chaque lundi.

Source: http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/arts-et-spectacles/television-et-radio/200904/09/01-845394-pas-de-crise-economique-a-ma-maison-rona.php

_________________
Tomber est humain, se relever est divin
Revenir en haut Aller en bas
http://lfod.1fr1.net
Sycha
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Tous les articles   Jeu 23 Avr - 7:54

Publié le 13 avril 2009 à 10h52 | Mis à jour le 13 avril 2009 à 11h06


La grande aventure de Ma maison Rona

Mélissa Nault et Éric Dubois

Le Soleil André Pichette


Marie-Christine Bouchard
La Tribune

(Sherbrooke) Mélissa Nault est un brin fatiguée. Depuis plusieurs semaines maintenant, elle consacre 30 heures par semaine à un projet important: la construction de sa maison neuve. Mais attention. Ce n'est pas n'importe quelle maison, c'est l'une des deux maisons en compétition dans la téléréalité Ma maison Rona, qui sera diffusée à compter de lundi prochain sur les ondes de TVA.

Mélissa Nault fait partie de l'équipe des bleus en compagnie de son conjoint Éric Dubois. La jeune femme, qui habite Gatineau depuis bientôt trois ans, est originaire de Bromptonville, où elle a grandi avant de migrer vers l'Outaouais par amour.«Je suis une mordue des émissions de rénovations. Quand j'ai entendu parler des auditions pour la prochaines saison de Ma maison Rona, j'ai dit à mon chum: ''Es-tu game qu'on s'essaye?'' Les auditions ont été nombreuses, et on a été vraiment heureux quand la production nous a appris qu'on avait été l'un des deux couples retenus pour l'aventure», s'exclame Mélissa Nault.
Une fois tout le processus des auditions terminé, le jeune couple a entamé en mars la construction de sa maison. «Le modèle de maison était déjà décidé, mais c'était à nous de décider comment sera fait l'intérieur. Et on fait tout nous-mêmes, avec notre équipe de collaborateurs», précise Mélissa Nault.
Et le couple y met 30 heures par semaine, top chrono, puisque chacun des deux couples a exactement le même temps pour faire son boulot.

«Et on travaille à temps plein à travers ça, sans oublier qu'on a Vince, notre petit garçon de 10 mois! Disons qu'on ne dort pas beaucoup par les temps qui courent!» sourit Mélissa qui, loin de se plaindre, goûte à l'aventure avec bonheur.
Une fois sa maison terminée, le jeune couple devra quitter Gatineau pour Vaudreuil-Dorion, au sud-ouest de Montréal, là où a été construite la maison. Mais ce n'est pas grave.
L'opportunité d'avoir une maison gratuite - ou une maison beaucoup moins chère si le couple ne remporte pas les faveurs du public - ne se présentant pas deux fois dans une vie, Mélissa Nault et Éric Dubois sont bien décidés à aller jusqu'au bout de l'aventure.
«Je suis infirmière, alors ce sera facile de me trouver du travail. Mon conjoint, qui est col bleu à Gatineau, cherche actuellement des ouvertures. Il a aussi terminé son cours de pompier, alors il espère aussi trouver quelque chose dans le secteur de Montréal. Et on cherche aussi une garderie pour notre fils!»
Ce projet arrive plutôt bien dans la vie de Mélissa, qui a vécu son lot de drames ces dernières années.
«Mon frère est mort dans un accident de voiture il y a six ans. J'ai trouvé ça très dur, parce que c'est quelque chose auquel on ne s'attendait pas du tout. On était très proches l'un de l'autre. Un an après, mon père a eu un cancer, qu'il a vécu pendant un an avant de mourir. C'a été de grosses épreuves», fait savoir la jeune femme de 25 ans aujourd'hui.
Ces durs moments ont forgé sa personnalité, peut-elle dire aujourd'hui avec une sérénité certaine.
«Je peux dire que ces épreuves ont changé ma façon de vivre. Aujourd'hui, je vis au jour le jour et à 100 miles à l'heure. Je vois la vie du bon côté et je savoure tout ce qui m'arrive de beau dans la vie. La venue de mon fils et l'aventure de Ma maison Rona en sont de beaux exemples!»
Pour voter pour les bleus, il est possible de téléphoner ou de visiter le site tva.canoe.ca/emissions/mamaisonrona2009/. Rappelons que l'émission sera diffusée dès lundi prochain à 20 h à TVA.

Source: http://www.cyberpresse.ca/la-tribune/arts-spectacles/200904/13/01-846056-la-grande-aventure-de-ma-maison-rona.php


_________________
Tomber est humain, se relever est divin
Revenir en haut Aller en bas
http://lfod.1fr1.net
Sycha
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Tous les articles   Jeu 23 Avr - 7:56

Télé
7e saison pour Ma maison Rona


Deux couples très sympathiques

Yves Boudreau / 7Jours 2009-04-09 15:51:40
Marie-Lise Pilote est entourée de Mélissa Nault et Éric Dubois des Bleus et de Marie-Pier Lavergne et Simon Bélanger des Jaunes. Crédit: Frédéric Auclair
C’est à Vaudreuil que Ma maison Rona s’est installée cette année. Un couple de Saint-Jean-sur-Richelieu et un autre de Gatineau déménageront donc dans une nouvelle municipalité.
À vos marteaux tout le monde! Les deux couples, les Jaunes et les Bleus, passent 30 heures par semaine (de 6 h le jeudi à 14 h le vendredi, sans avoir beaucoup de temps pour dormir) à construire, aménager et décorer la maison de leurs rêves. Aidés d’une équipe de professionnels, les Bleus Mélissa Nault et Éric Dubois, et les Jaunes Marie-Pier Lavergne et Simon Bélanger, s’affairent à tout mettre en place et surtout à plaire au public pour remporter le grand prix, soit une maison complètement meublée, prête à les recevoir dès le 1er juillet. Mais les deux couples seront voisins, puisque les perdants auront la possibilité de faire l’acquisition de la maison pour un prix intéressant. Et en entrevue, tout le monde nous a confirmé qu’ils déménageaient en juillet.
Marie-Lise Pilote, toujours à la barre de l’émission
Lors de la première émission, diffusée le lundi 20 avril à 20 h, à TVA, Marie-Lise annonce aux deux couples (choisis parmi les 2000 inscriptions) qu’ils ont convaincu le jury et qu’ils passeront 10 semaines dans nos salons. Mais pour mettre un peu plus de piquant, elle laisse languir les participants en leur disant que le jury les a trouvé faibles dans tel ou tel domaine, mais… qu’ils ont été choisis. Il faut voir Marie-Pier, des Jaunes. Plus Marie-Lise Pilote parle, plus le visage de la participante s’allonge et exprime toute sa déception avant qu’elle n’éclate en larmes. Après avoir fait la rencontre des jeunes tourtereaux, on rentre directement dans leur maison, et les travaux commencent.
Mélissa et Éric, les Bleus
Mélissa Nault, 27 ans, infirmière en santé mentale, et Éric Dubois, 29 ans, col bleu à la ville de Gatineau et détenteur d’une formation professionnelle de l’Institut de protection des incendies du Québec, vivent ensemble depuis deux ans et demi. Ils se sont rencontrés à Sherbrooke grâce à des amis communs (Mélissa vivait à Bromptonville, en Estrie) et, quand ils ont décidé de vivre ensemble, Mélissa a quitté sa région pour rejoindre son amoureux à Gatineau. Ils ont un petit garçon de moins d’un an. Éric joue au hockey dans la Ligue nord-américaine. Depuis qu’ils ont commencé à tourner les émissions, Éric découvre combien il aime bricoler et faire des rénovations. Il a trouvé très difficile de passer les auditions. Quant à Mélissa, elle se découvre, elle aussi, des talents de bricoleuse, mais elle avoue que le stress des premiers jours de tournage l’empêchait de dormir.
Marie-Pier et Simon, les Jaunes
Marie-Pier Lavergne, 30 ans, a mis de côté sa carrière d’enseignante pour s’occuper de sa petite famille. Il faut dire qu’avec trois enfants à la maison, de quatre ans, deux ans et deux mois et demi, elle n’a pas beaucoup le temps d’aller travailler à l’extérieur. Quant à Simon, qui a 30 ans lui aussi, il est kinésiologue et coordonnateur de la condition physique pour les Forces canadiennes. Ils vivent ensemble depuis six ans et demi, et se connaissent depuis l’école secondaire. À la première émission, vous verrez la grande sensibilité de Marie-Pier qui, à quelques occasions, ne peut s’empêcher de pleurer, surtout quand elle annonce à sa cousine, qui avait convaincu le couple de s’inscrire à Ma maison Rona, qu’elle a été choisie avec son chum. Simon, qui n’a pas d’expérience en rénovation, a beaucoup appris: «Surtout à faire du coulis pour la céramique. Vous comprendrez ce que je veux dire en voyant l’émission.»
Le public, qui peut voter par téléphone (1 900 930 RONA), peut aussi le faire sur Internet (tva.canoe.ca) cette année. Le choix ne sera pas facile à faire, parce que les deux couples nous ont paru très sympathiques.
Ma maison Rona, dès le lundi 20 avril à 20 h, à TVA

Source: http://7jours.canoe.ca/tele/nouvelles/2009/04/09/9071231-7j.html

_________________
Tomber est humain, se relever est divin
Revenir en haut Aller en bas
http://lfod.1fr1.net
Sycha
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Tous les articles   Jeu 23 Avr - 7:56

Ma Maison RONA


Les jaunes sont de Saint-Jean





Marie-Josée Parent



Simon Bélanger et Marie-Pier Lavergne auront une belle surprise ce soir sur les ondes du réseau TVA, lors de la première émission de la septième saison de «Ma maison Rona». Le couple, parent de trois enfants, apprendra qu'il a été choisi pour représenter la famille des jaunes.

Pendant dix semaines, les deux Johannais, accompagnés d’un entrepreneur en construction, d’une designer d’intérieur, d’une charpentière-menuisière et d’une chargée d’équipe, devront construire et décorer une maison.

Retrouvez dans l'édition papier du Canada Français, le 22 avril, tous les détails de cette grande aventure et une entrevue complète avec les participants. L'émission commence le 20 avril, à 20 heures.



Source: http://www.avenir-rivieres.com/articles.asp?article_id=283

_________________
Tomber est humain, se relever est divin
Revenir en haut Aller en bas
http://lfod.1fr1.net
Sycha
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Tous les articles   Jeu 23 Avr - 7:58

Publié le 11 avril 2009 à 05h00 | Mis à jour le 11 avril 2009 à 05h00


Vêtements rigolos pour la réno




Marie-Lise Pilote présente sa collection d'accessoires et de vêtements pour le jardinage et la rénovation.

Le Soleil, Steve Deschênes


Annie Lafrance, collaboration spéciale
Le Soleil

(Québec) À la barre de l'émission Ma maison Rona depuis sept ans, l'animatrice et humoriste Marie-Lise Pilote sait manier le marteau.

Bricoleuse à ses heures, elle vient de lancer sa propre collection de vêtements et d'accessoires de construction conçue spécialement pour les rénovatrices en herbe.
Que ce soit pour en faire un métier ou pour le plaisir, c'est connu, la construction et la rénovation intéressent de plus
en plus de femmes. Petits et grands chantiers accueillent des femmes qui n'ont pas peur de se salir les mains. Mais encore faut-il trouver des gants à sa grandeur!

Difficile de dénicher des accessoires et des vêtements de construction adaptés à la morphologie féminine? Plus maintenant. En vente depuis trois semaines dans les centres de rénovation, la collection Pilote et Filles habille les femmes de la tête aux pieds : bottes à embouts d'acier, genouillères, chemises à carreaux, gants de travail ou de jardinage, bandanas, lunettes, etc.
Le tout teinté d'une touche humoristique. «C'est ma marque de commerce et sûrement celle de plusieurs femmes sur les chantiers qui sont habituées aux blagues de leurs confrères masculins», lance l'humoriste. On ne s'étonne donc pas de lire des slogans rigolos sur chaque étiquette ainsi qu'au dos des t-shirts, comme cette petite annonce : «Menuisière cherche belle charpente.»
Coquetterie... utilitaire
Associée?à?l'entreprise basée à Saint-Augustin-de-Desmaures Naturmania (et sa division Paragone), la nouvelle designer voulait créer une collection qui se démarque, où la coquetterie a sa place. C'est ainsi qu'on retrouve du faux vernis à ongles sur les gants de construction, un fil argenté dans le tissage de la chemise à carreaux, un emplacement pour le baume à lèvres dans la poche à outils et des impressions de fleurs stylisées sur les articles. «Mais il faut d'abord que chaque article soit pratique, ergonomique et résistant», poursuit la créatrice.
Certains détails semblent d'ailleurs faire quelques jaloux chez les confrères masculins, comme la fermeture éclair sur chaque botte de construction. Ou encore la ceinture de soutien légèrement courbée, qui suit les courbes des hanches.
Il semble que la collection ait passé le test du chantier. Depuis sa mise en marché, plusieurs articles se sont vite envolés des tablettes des détaillants, se détaillant entre 7,99 $ (bandana) et 130 $ (bottes de travail). Si bien que le nombre de points de vente sera doublé à la fin du mois. Pour la collection d'automne, des bottes de pluie et des vêtements doublés s'ajouteront à la gamme. Pour connaître les points de vente, consultez le site www.piloteetfilles.com.

Source: http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/vivre-ici/maison/200904/10/01-845604-vetements-rigolos-pour-la-reno.php

_________________
Tomber est humain, se relever est divin
Revenir en haut Aller en bas
http://lfod.1fr1.net
Sycha
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Tous les articles   Jeu 23 Avr - 7:59


_________________
Tomber est humain, se relever est divin
Revenir en haut Aller en bas
http://lfod.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tous les articles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tous les articles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tous les articles de presse sur Fort Boyard 2011
» [Topic unique] Tous les articles disney disponibles dans les boutiques près de chez vous
» MAME COLLECTION POUR TOUS
» Tous les personnages de la saison 3
» La plus belle scène de Manga ( tous mangas confondus )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ILE DE SYCHA :: TÉLÉRÉALITÉS :: ARCHIVES :: MA MAISON RONA :: Anciennes saisons :: MA MAISON RONA 2009-
Sauter vers: